La faune emblème de Madagascar

 les lémuriens

Madagascar sans ses nombreux lémuriens ne serait plus Madagascar. On y vient de loin pour admirer ces étranges mammifères. Le lémur est un primate et possède 2 gros yeux expressifs et une queue touffue à n’en plus finir (aussi longue que le corps). Arboricole et herbivore il vit soit le jour soit la nuit suivant son espèce. la plupart des espèces sont ménacées de disparition en raison de la destruction de leur habitat (déforestion).

Parmis les espèces de lémuriens que vous aller rencontrer à madagascar, vous aller sans doute apercevoir le Propithèque de Verreaux.

Propithèque

Ce lémurien au poil blanc sur le corps, brun foncé sur la face, la tête et la face interne des membres se déplace à grands bonds parmi les arbres épineux grâce à la détente de ses pattes puissantes. Il se nourrit de fruits, de feuilles et d’écorce. On le surnomme le lémurien danseur car au sol il saute de travers pour se déplacer.

Les lémuriens, primates emblématiques de Madagascar

Emblématiques de Madagascar, les lémuriens font partie des animaux les plus célèbres de l’île. Il faut dire que ces primates ne sont présents quasiment que là-bas. Sur 33 espèces existantes au monde, seules deux espèces ne sont pas endémiques : Eulemur mongoz que l’on trouve aussi dans les Comores et Eulemur fulvus mayottensis qui n’est présente qu’à Mayotte.

Propithèque de Milne-Edwards Lemur à ventre roux - Eulemur rubriventer Maki catta ou lémur catta Eulemur fulvus rufus ou lémur roux

L’infra-ordre Lemuriformes (plus communément appelé Lémuriens) appartient au sous-ordre Strepsirrhini. L’ordre des primates se divise en effet en deux sous-ordres : les haplorrhiniens (dont les petits et grands singes, l’Homme, les tarsiers,…) et les strepsirrhiniens qui regroupent les lemuriformes, les lorisiformes et les chiromyiformes.

Quatre familles composent l’infra-ordre des lémuriens :

lémuridés
(Lemuridae)
avec 4 genres (Lemur, Hapalemur, Eulemur et Varecia) et 10 espèces, ils regroupent les lémuriens les plus connus tels que le maki catta (Lemur catta), le maki vari noir et blanc (Varecia variegata variegata), le lémur fauve (Lemur fulvus),…
indriidés
(Indriidae)
comprennent 3 genres qui sont les indris (Indri), les propithèques (Propithecus ou sifaka) et les avahis (Avahi).
cheirogaleidés
(Cheirogaleidae)
5 genres rassemblent ceux qu’on appelle les lémurs nains, ce sont les microcèbes (Microcebus), les cheirogales (Cheirogaleus), les allocèbes (Allocebus), les mirza (Mirza) et les phaners (Phaner).
mégaladapidés
(Megaladapidae ou
Lepilemuridae)
un seul genre représente cette famille, il s’agit des lépilémurs (Lepilemur).

Mammifères hétérogènes

Il existe une grande diversité de lémuriens tant au niveau de la taille, des couleurs, des comportements,… Certaines espèces sont diurnes alors que d’autres sont nocturnes. Le plus petit lémurien, le microcèbe murin, ne pèse pas plus de 60 grammes pour un corps d’à peine 15 cm, tandis que l’indri est le plus grand et mesure jusqu’à 70 cm. La plupart des lémuriens vivent en forêt et se nourrissent de feuilles et fruits. Particulièrement agiles, les lémuriens sont connus pour leurs sauts spectaculaires d’arbre en arbre.

Même les serpents Tortuene sont pas venimeux. Vous y verrez des animaux qui n’existent nul par ailleurs. Pensez donc ! 80 % des espèces y sont endémiques. Pour preuve voici de petits exemples : 100% des Lémuriens, 98% des reptiles et amphibiens, 96 % des papillons, 92% des espèces de poissons d’eau douce, 89% des rongeurs et 87% chez les carnivores… Tous prospérant sur l’île et que sur cette île.

serpent

 

 

 

    images (1)les oiseaux

l’avifaune de madagascar présente une diversité très faible, avec seulement 291 espèces d’oiseaux qui nichent dans la quatrième plus grande île sur la terre. environ la moitié des espèces d’oiseaux sont endémiques ou limités à madagascar et les îles voisines. l’endémisme est spectaculaire à un niveau tel que cinq familles entières d’oiseaux sont connus seulement à madagascar. la singularité de l’endémisme fait de madagascar une destination cible pour les ornithologues les plus passionnés. toutefois, comme ces passionnés, amateurs ou professionnels le décrivent, la « qualité » spécifique prime sur toute autre considération quand on traite de l’observation des oiseaux de madagascar.images

les voyageurs ordinaires trouvent surprenant que très peu, voire pas du tout, d’oiseaux sont rencontrés lors d’une tournée à madagascar. l’explication réside dans le fait que la grande partie de l’avifaune de madagascar est soit limitée à un habitat forestier, de 80 à 110 espèces d’oiseaux endémiques habitent les forêts, soit à des zones humides.